Un guide complet pour le dépannage des performances et de la configuration de l’hôte

À mesure que la technologie progresse, les entreprises comptent de plus en plus sur leurs systèmes informatiques pour prendre en charge un large éventail d’opérations critiques. Cependant, le fonctionnement optimal de ces systèmes peut être compromis par les problèmes de performances et de configuration de l’hôte. Si cela se produit, la productivité diminue, le niveau de satisfaction des clients chute et l’impact sur la santé financière de l’organisation peut être considérable. Il est donc crucial de comprendre comment identifier et résoudre ces problèmes afin de maintenir un environnement informatique stable et efficace.
Source : Mehreen Tahir, Ingénieure informatique

Dans cet article, vous apprendrez à :

• Reconnaître les signes de problèmes de performances et de configuration de l’hôte
• Comprendre les causes les plus courantes de ces problèmes
• Les identifier et les résoudre
• Mettre en œuvre les bonnes pratiques pour obtenir des performances et une configuration optimales de l’hôte

Dépannage des problèmes de performances et de configuration de l’hôte

Le dépannage des problèmes de performances et de configuration de l’hôte peut souvent être une tâche ardue en raison de la complexité des systèmes informatiques modernes. Cependant, avec une compréhension des signes les plus courants de ces problèmes et de leurs principales causes, ce processus peut devenir beaucoup moins intimidant.

Signes de problèmes de performances et de configuration de l’hôte

La première étape du dépannage consiste à reconnaître les signes des performances de l’hôte et des problèmes de configuration. Vous trouverez ci-dessous certains des signes pouvant indiquer des problèmes potentiels de performances et de configuration de l’hôte.

Performances lentes du système : c’est l’un des signes les plus évidents. Il peut se manifester par des temps de chargement lents, des retards dans l’exécution des commandes ou un décalage dans l’interface utilisateur. Par exemple, une requête de base de données qui prenait des millisecondes prend maintenant quelques secondes, ou une application qui se chargeait instantanément prend maintenant beaucoup de temps pour démarrer. Tous ces symptômes peuvent représenter des problèmes de performances ou de configuration de l’hôte.

Plantages et erreurs fréquents : le plantage régulier du système ou l’apparition d’un message d’erreur sont une autre indication forte de problèmes potentiels au niveau de l’hôte. Par exemple, un serveur peut redémarrer fréquemment de manière inattendue ou des applications logicielles peuvent se fermer soudainement sans cause apparente. De tels comportements peuvent indiquer une instabilité de l’hôte en raison de problèmes de performances ou de configuration.

Impossibilité d’accéder aux ressources : si les utilisateurs signalent qu’ils ne peuvent pas accéder à certains fichiers, applications ou services, cela peut être dû à des problèmes avec l’hôte. Par exemple, un serveur de fichiers peut refuser l’accès aux documents par intermittence, ou un serveur web peut ne pas servir correctement les pages.

Utilisation élevée du CPU et de la mémoire : une utilisation anormalement élevée du CPU ou de la mémoire, même lorsque le système n’est pas soumis à une charge importante, peut suggérer des problèmes avec l’hôte ou sa configuration. Par exemple, vous remarquerez peut-être que l’utilisation du CPU de votre système est constamment supérieure à 90 %, ou que l’utilisation de la mémoire augmente régulièrement au fil du temps sans aucune augmentation parallèle de la charge.

Autres problèmes : il existe également d’autres signes potentiels dont il faut être conscient. Des performances système incohérentes, où le système fonctionne bien à certains moments et mal à d’autres, peuvent indiquer des problèmes de performances ou de configuration de l’hôte. Des modèles de trafic réseau inhabituels, tels que des pics soudains de trafic entrant ou sortant, peuvent également suggérer des problèmes. De même, un disque affichant des opérations d’entrée/sortie inhabituellement élevées peut rencontrer des difficultés en raison de problèmes d’hôte.

Causes des problèmes de performances et de configuration de l’hôte

Une fois que vous commencez à remarquer les signes de problèmes de performances et de configuration de l’hôte, il est important d’étudier plus avant leurs causes sous-jacentes. Certaines des sources fréquentes de ces problèmes sont répertoriées ci-dessous.

Matériel et logiciels obsolètes : il est essentiel de maintenir votre matériel et vos logiciels à jour pour garantir des performances optimales. Le matériel plus ancien peut avoir du mal à répondre aux demandes des nouvelles applications gourmandes en ressources, ce qui entraîne un ralentissement des performances ou des plantages. De même, les logiciels obsolètes peuvent ne pas être optimisés pour la configuration actuelle de votre système, ce qui entraîne une utilisation inefficace des ressources. Par exemple, une ancienne carte réseau peut ne pas prendre en charge les vitesses élevées de votre infrastructure réseau actuelle, provoquant un goulot d’étranglement, tandis qu’un système d’exploitation obsolète peut ne pas utiliser pleinement les capacités de votre nouveau processeur multicœur, entraînant des performances inférieures à la moyenne.

Ressources système inadéquates : le manque de ressources système suffisantes est une autre cause fréquente de problèmes de performances et de configuration de l’hôte. Si votre système manque de mémoire, de capacité CPU ou d’espace disque, il peut avoir du mal à fonctionner de manière optimale. Par exemple, si un système ne dispose pas de suffisamment de mémoire pour prendre en charge toutes les applications en cours d’exécution, il peut recourir à l’échange, un processus qui utilise l’espace disque comme une extension de la RAM, ce qui est considérablement plus lent et peut réduire considérablement les performances du système. De même, un manque de capacité de CPU suffisante peut ralentir ou bloquer le système, en particulier lors de l’exécution de tâches gourmandes en ressources. Un espace disque limité peut entraîner des problèmes similaires et rendre impossible l’enregistrement de nouvelles données ou l’installation de mises à jour.

Configuration incorrecte : un système mal configuré peut également entraîner des problèmes de performances. Des erreurs de configuration peuvent se produire à n’importe quel niveau du système (du système d’exploitation jusqu’aux applications individuelles). Par exemple, un serveur web qui n’a pas été correctement réglé pour la charge de trafic attendue peut devenir surchargé et lent à répondre, voire tomber en panne sous une charge importante. De même, un serveur de base de données avec des paramètres de mémoire mal configurés peut consommer des ressources excessives, laissant peu de ressources pour les autres applications et ralentissant l’ensemble du système.

Bogues logiciels et problèmes de compatibilité : les bogues logiciels peuvent entraîner une multitude de problèmes de performances (des temps de réponse lents à une utilisation élevée des ressources, en passant par des plantages). De même, les problèmes de compatibilité entre différents logiciels peuvent entraîner des problèmes de performances. Par exemple, un bogue dans une application de base de données peut l’amener à consommer toute la mémoire disponible, provoquant le ralentissement ou le blocage d’autres applications. Les problèmes de compatibilité, en revanche, peuvent se manifester par un comportement imprévisible lorsque deux logiciels qui ne fonctionnent pas bien ensemble sont installés sur le même système.

Identification et résolution des problèmes

Une fois que vous découvrez un problème de performances ou de configuration de l’hôte, il est crucial de réagir rapidement et efficacement. Si l’on comprend le défi présenté par les silos au sein des environnements informatiques, où des équipes disparates travaillent de manière isolée, on peut apprécier la nécessité d’outils offrant une vue d’ensemble. Les silos peuvent créer des angles morts, ce qui rend difficile l’identification du véritable problème. Par exemple, si une application s’exécute lentement, il peut être difficile de dire si le problème est dû à un problème de serveur ou de réseau.

C’est là qu’interviennent les plateformes de monitoring d’infrastructure. Des outils comme New Relic Infrastructure peuvent briser ces silos, vous offrir une vue globale de vos systèmes et vous aider ainsi à comprendre les corrélations entre les configurations et les performances. Cela simplifie l’identification des problèmes potentiels de performances de l’hôte. Par exemple, avec le monitoring d’infrastructure New Relic, le monitoring de l’utilisation du CPU, de la mémoire et du disque en temps réel sur tous vos hôtes devient réalisable. L’image suivante montre un exemple de dashboard qui visualise les données collectées par l’agent New Relic Infrastructure.

IMAGE#1

Imaginez un scénario dans lequel une application web subit des ralentissements intermittents. En utilisant le monitoring d’infrastructure New Relic, vous pouvez rapidement identifier l’utilisation élevée du CPU sur un serveur spécifique pendant les périodes de ralentissement. L’image suivante montre comment New Relic visualise l’utilisation élevée du CPU sur un hôte pour un exemple d’application web appelée Tower-Washington.
IMAGE#2
Après avoir identifié les problèmes, la tâche suivante consiste à les corriger. L’approche suivie dépend en grande partie de la nature du problème. Si du matériel ou des logiciels obsolètes en sont la cause, il est logique d’utiliser leurs versions les plus récentes. À l’inverse, si le système manque de ressources, une mise à niveau des ressources système ou une meilleure optimisation de celles qui existent peuvent s’avérer nécessaires. Pour l’application Tower-Washington, un processus en arrière-plan consommait trop de ressources. Vous pouvez simplement optimiser le processus pour libérer des ressources pour d’autres applications et prévenir de nouveaux incidents.

En conclusion, l’utilisation de plateformes de monitoring comme celle de New Relic peut faire une énorme différence dans votre environnement informatique. Elles simplifient le travail de détection et de résolution des problèmes de performances et de configuration de l’hôte, et ainsi aider vos systèmes informatiques à fonctionner le plus efficacement possible.

Des bonnes pratiques pour des performances et une configuration optimales de l’hôte

La maintenance des performances et d’une configuration optimales de l’hôte n’est pas une tâche ponctuelle, mais plutôt un processus continu qui nécessite des efforts constants et l’adoption de bonnes pratiques. Nous vous proposons ci-dessous quelques stratégies clés que vous pouvez mettre en œuvre.

Audits réguliers du système : lorsque vous auditez régulièrement votre système, vous pouvez mieux comprendre votre environnement informatique et découvrir tous les problèmes sous-jacents susceptibles d’affecter les performances de votre hôte. Lors d’un audit, surveillez les anomalies telles que les processus inutiles, les applications redondantes ou les données obsolètes qui pourraient ralentir le système.

Mises à jour et correctifs en temps opportun : installer les dernières versions de vos logiciels et de votre matériel. Les mises à jour sont souvent accompagnées d’améliorations des performances et de correctifs pour les bogues connus, les vulnérabilités et les problèmes de compatibilité. Si vous les négligez, vous risquez d’exposer votre système à des problèmes de performances et à des risques de sécurité.

Allocation adéquate des ressources : l’allocation inadéquate des ressources est une cause fréquente de problèmes de performances de l’hôte. Surveillez régulièrement l’utilisation des ressources telles que le CPU, la mémoire et le stockage, et attribuez-les selon les besoins. Des outils comme New Relic peuvent vous aider dans cette tâche en fournissant des informations en temps réel sur l’utilisation des ressources.

Paramètres de configuration optimisés : pour assurer des performances optimales, les configurations du système doivent être adaptées aux besoins uniques de votre entreprise. Bien que les paramètres par défaut puissent fonctionner correctement pour certains, ils peuvent ne pas être idéaux pour d’autres. Monitorez et ajustez les configurations telles que l’allocation de mémoire, les paramètres réseau et les paramètres de sécurité en fonction de vos opérations.

Maintenance préventive : les tâches de maintenance préventive planifiées, telles que la défragmentation du disque, le nettoyage des fichiers temporaires et le redémarrage des serveurs, peuvent grandement contribuer aux bonnes performances du système.

Mise à profit des outils monitoring : une plateforme de monitoring d’infrastructure telle que New Relic peut vous donner un aperçu complet des performances du système en temps réel. Grâce aux analyses et à la détection des anomalies basées sur l’IA qu’elle apporte, vous pouvez identifier et résoudre les problèmes potentiels avant qu’ils ne prennent de l’ampleur.

En suivant ces bonnes pratiques, vous pouvez vous assurer que votre système fonctionne au maximum de son potentiel, et améliorer ainsi l’efficacité et la productivité globales de votre entreprise. N’oubliez pas que l’objectif ne consiste pas seulement à résoudre les problèmes de performances et de configuration de l’hôte au fur et à mesure qu’ils surviennent, mais aussi à gérer et optimiser de manière proactive votre environnement informatique.

Conclusion

Il peut être difficile de naviguer dans le paysage complexe des problèmes de performances et de configuration des hôtes informatiques, mais en comprenant les signes et les causes de ces problèmes, en tirant parti des plateformes de monitoring d’infrastructure et en mettant en œuvre les bonnes pratiques, vous pouvez optimiser le potentiel de votre système informatique et maintenir son efficacité opérationnelle. En outre, l’utilisation d’un outil de monitoring complet comme celui de New Relic peut rendre le processus considérablement plus simple en fournissant des informations précieuses sur le système qui vous aident à identifier et résoudre les problèmes plus rapidement.

ETAPES SUIVANTES

Vous êtes prêt à passer à l’étape suivante pour optimiser le potentiel de votre système ?

Inscrivez-vous pour obtenir un compte New Relic gratuit.Vous recevrez 100 Go/mois d’ingestion gratuite des données, un utilisateur Full Platform et un nombre illimité d’utilisateurs Basic.
– Commencez par installer New Relic Infrastructure. Obtenez des informations en temps réel sur les performances de votre système et identifiez rapidement les problèmes susceptibles d’affecter vos services.
– Découvrez la puissance du monitoring des performances réseau. Cette fonctionnalité vous permet d’observer la communication système, d’identifier les goulots d’étranglement et d’optimiser le réseau pour un fonctionnement ininterrompu.

Retrouvez également notre précédente publication vidéo, New Relic : Bénéficiez du meilleur outil d’observabilité pour optimiser vos actions de monitoring

Pour en savoir plus, contactez-nous : NEW RELIC

Article précédentSouth Pole : Adaptation au changement climatique, se transformer pour rester dans la course
Article suivantDyalog : La suite de solutions de services et softwares qui vous libère de vos contraintes de gestion des parcs d’impression