Accueil CCI L’AmCham mexicaine et la Chambre de Commerce américaine cherchent à faire progresser...

L’AmCham mexicaine et la Chambre de Commerce américaine cherchent à faire progresser les relations bilatérales

 La Chambre de Commerce américaine du Mexique (AmCham Mexico) et la Chambre de Commerce des États-Unis ont convenu de travailler conjointement pour faire progresser les relations bilatérales dans la région nord-américaine, et se pencher sur d’autres questions liées à l’accord Mexique-États-Unis-Canada (T-MEC).

Dans le cadre du 10e sommet des leaders nord-américains, les deux organisations du secteur privé du Mexique et des États-Unis ont réaffirmé leur engagement à travailler au renforcement du commerce bilatéral et à avancer de manière coordonnée sur des questions telles que l’intégration de la chaîne d’approvisionnement, la facilitation du commerce et la sécurité des frontières, la cybersécurité, la dynamisation de la région sud-est du pays, l’énergie et l’environnement, entre autres.

En particulier, les deux organismes ont convenu de renforcer la coopération sur un chemin critique, qui comprend le travail pour faire progresser la relation bilatérale en Amérique du Nord, stimuler la participation du secteur privé par le biais des mécanismes définis dans le T-MEC, et le suivi entre les deux organismes commerciaux.

Le T-MEC est un accord inédit pour l’Amérique du Nord

«Nos dirigeants ont l’obligation de promouvoir la prospérité partagée et la croissance inclusive à travers le continent en cette période d’incertitude mondiale. Toutefois, pour que nous puissions atteindre notre plein potentiel, il faut que nos gouvernements agissent pour assurer une mise en œuvre et une application correctes du T-MEC, favoriser la sécurité des échanges et adhérer à l’État de droit», a déclaré Myron Brilliant, vice-président exécutif et directeur des affaires internationales de la Chambre de Commerce des États-Unis.

«Le sommet est un excellent signe de la dynamique de la coopération nord-américaine visant à renforcer la région et à créer des opportunités pour les trois pays. Avec le T-MEC et l’environnement mondial, c’est un moment très propice pour accélérer le flux des échanges, attirer de nouveaux investissements, créer des emplois formels et stimuler le développement du Mexique. Pour y parvenir de manière durable, la coordination avec les différents secteurs de l’économie est essentielle», a déclaré Vladimiro de la Mora, Président de l’AmCham mexicaine.

Ils ont souligné que le commerce binational n’a cessé de croître ces dernières années, les échanges entre le Mexique et les États-Unis ayant augmenté de 704 % entre 1993 et 2022. En outre, entre juillet 2020 et octobre 2022, après l’entrée en vigueur du T-MEC et dans un contexte de reprise post-pandémique, les exportations du Mexique vers les États-Unis ont augmenté de 40 %.

Conjointement, José Abugaber, Président de la Confédération des Chambres Industrielles (Concamin), a rencontré Jay Timmons, Président de la National Association of American Manufacturers (NAM), et ont convenu de l’importance du T-MEC en tant qu’outil unique pour stimuler la compétitivité de l’Amérique du Nord, raison pour laquelle ils vont promouvoir le respect du T-MEC.

Quitter la version mobile