Accueil CCI La Chambre de Commerce Franco-Maltaise veut développer ses relations économiques

La Chambre de Commerce Franco-Maltaise veut développer ses relations économiques

 «Ma vision est de continuer à construire sur la position de la Chambre en tant qu’acteur de valeur et d’influence dans les relations d’affaires à Malte et en France dans un paysage en constante évolution», a déclaré Joseph Bugeja (ndlr : photo), Président de la Chambre de Commerce Franco-Maltaise, en préambule de sa déclaration à Focus France.

«Cette année marque le 33ème anniversaire de la Chambre de Commerce Franco-Maltaise et après plusieurs mois d’hibernation sociale, j’ai plus que jamais le plaisir, en tant que Président de la Chambre, de contribuer à l’édition de cette année de Focus France» a-t-il expliqué.

Et de continuer : «En tant qu’équipe de bénévoles, notre conseil a été une boucle importante dans la chaîne des affaires qui a permis d’embrasser les excellentes relations entre les deux États. Notre Chambre a continué d’être une organisation dynamique et pertinente qui répond aux besoins de nos membres et prend la tête des questions clés en ces temps difficiles. Plus que jamais, c’est le moment d’être positif. Ma vision est de continuer à construire sur la position de la Chambre en tant qu’acteur de valeur et d’influence dans les relations d’affaires à Malte et en France dans un paysage qui évolue continuellement.»

«Aujourd’hui, nous pouvons dire avec fierté que la France et les entreprises françaises jouent un rôle important dans la vie maltaise. Nous souhaitons également et travaillons dur pour que les entreprises maltaises puissent réussir en France. Nous sommes favorables à la coopération, mais nous devons également encourager la croissance dans ces deux régions, et la Chambre contribue valablement à la réalisation de cet objectif» a insisté le Président de Chambre.

La Chambre réunit des sociétés et des entreprises ayant des intérêts à Malte et en France pour développer des synergies et des projets collaboratifs et innovants afin de permettre aux entreprises impliquées de prendre une position de leader dans leur secteur à Malte, en France et au niveau international. La Chambre facilite également la mise en réseau et les partenariats commerciaux et promeut les relations bilatérales entre Malte et la France.

La Chambre reste également en contact avec ses membres grâce à ses publications régulières et à travers ses canaux de communication. La newsletter, le site internet et les médias sociaux permettent de tenir la communauté informée de l’actualité des relations économiques franco-maltaises, des événements et des dernières mises à jour concernant les membres. C’est également un moyen de gagner en visibilité pour les membres. Les publications sont partagées par l’ensemble des membres et partenaires afin d’assurer la visibilité auprès d’une clientèle spécifique, composée principalement de chefs d’entreprises et de décideurs économiques.

«La Chambre organise également plusieurs événements de mise en réseau pour permettre aux clusters et aux associations d’entrer en contact avec la communauté maltaise et d’échanger leurs meilleures pratiques et expériences. Une telle interaction renforcera et soutiendra la capacité de la communauté d’affaires maltaise à faciliter la transition vers l’adoption de nouvelles réglementations et politiques qui évoluent constamment. Nous souhaitons que notre Chambre réponde aux besoins de nos membres et qu’elle s’efforce de prendre l’initiative sur les questions clés qui les concernent le plus» a continué Joseph Bugeja.

«Notre relation étroite avec l’Ambassadeur de France à Malte et Business France a été déterminante pour atteindre les objectifs de notre Chambre. Travaillant en équipe avec les agents de l’Ambassade de France, le personnel de notre Chambre et les membres du Conseil se sont efforcés de créer un environnement de travail idéal pour que les entreprises des deux pays puissent prospérer. Nous voulons leur permettre d’exploiter au maximum les opportunités de commerce bilatéral entre nos deux pays. Nous nous réjouissons également de l’ouverture de nouvelles opportunités et continuons à faire de notre Chambre une force dans le paysage commercial franco-maltais» a-t-il rappelé.

Le Président insiste sur sa volonté de «continuer à nous appuyer sur les réussites de la Chambre et la positionner comme un acteur de valeur et d’influence dans les relations commerciales entre Malte et la France. Je veux m’assurer que nous comprenons les besoins et les intérêts de nos membres et que nous sommes dynamiques et agiles pour anticiper l’évolution de l’environnement commercial. La France et les entreprises françaises jouent un rôle important dans notre vie maltaise, et nous voulons reproduire cela pour les entreprises maltaises qui souhaitent investir en France.»

«Nous savons tous que l’un de nos précieux avantages en tant que communauté d’affaires maltaise est la facilité de nos relations au sein de notre communauté ainsi qu’avec les décideurs et le gouvernement. Nous souhaitons continuer à soutenir cet avantage en franchissant une étape supplémentaire et en devenant, en tant que Chambre, plus actifs dans les domaines d’intérêt de nos membres. Nous voulons soutenir la poursuite de la croissance. Nous devons comprendre les besoins et les idées de nos membres de manière proactive et être dynamiques et agiles pour anticiper l’évolution de l’environnement commercial».

Et en rendant hommage à ses équipes : «J’aimerais, avec l’aide de l’excellente équipe de la Chambre, continuer à rendre cet accès facile et à faciliter la réussite commerciale de nos membres et partenaires. Nous apprécions la contribution de chacun, car nous continuons à mettre en avant des sujets, des débats et des questions pertinents. Alors que nous continuons à nous développer de diverses manières en tant que Chambre, j’encourage davantage de nouveaux membres et sponsors à entreprendre ce voyage avec nous, car nous continuons à être une voix convaincante pour la communauté d’affaires franco-maltaise.»

Et de conclure : «Enfin, je voudrais réitérer ma gratitude à mes collègues membres du conseil, aux membres de la Chambre, ainsi qu’aux entités de soutien pour leur contribution tout au long de ces années. En dépit de la nature réduite de notre Chambre, et des moments difficiles auxquels nous avons dû faire face au cours des derniers mois, nous sommes heureux d’avoir contribué d’une certaine manière à changer le paradigme de notre réalité économique».

Quitter la version mobile