Accueil CCI Israël et l’Équateur renforcent leurs relations commerciales

Israël et l’Équateur renforcent leurs relations commerciales

 L’ambassadeur d’Israël en Équateur, Zeev Harel, a rencontré le ministre équatorien de la Production, Julio José Prado, afin de renforcer les relations commerciales entre les deux pays.

Le ministère équatorien de la Production a déclaré à l’occasion de leur rencontre : «nous renforçons les relations commerciales avec Israël, un pionnier du développement agro-industriel.»  Le ministre Rosi Prado, le vice-ministre José Legarda et Zeev Harel, ambassadeur d’Israël en Équateur, étaient présents afin d’exposer la stratégie commerciale bilatérale. L’ambassade d’Israël en Équateur a de son côté expliqué : «Nous construisons un autre niveau de coopération très important pour promouvoir le commerce bilatéral».

D’autre part, et dans le but d’approfondir les relations entre l’Équateur et Israël en matière de commerce, d’investissement et d’éducation, a été lancée la Chambre d’innovation et de commerce Équateur-Israël (CICEI), qui vise à attirer les investisseurs et à renforcer leur coopération mutuelle.

Israël veut vendre ses technologies à l’Équateur et devenir un partenaire fort

Israël, connu sous le nom de « Start Up Nation« , est un leader dans le domaine de la technologie. Il est le troisième pays (après les États-Unis et la Chine) à compter le plus grand nombre de sociétés cotées au Nasdaq, la bourse américaine orientée principalement vers les entreprises technologiques. Elle compte également plus de 8 000 startups pour une population de 9 millions d’habitants et consacre 4,2% de son PIB au développement, à la recherche et à l’innovation.

À cet égard, Monica Heller, directrice de la Chambre, a déclaré «qu’il existe de grandes possibilités de créer des liens entre les deux pays. Par exemple, la technologie et l’innovation peuvent être transférées depuis Israël, tandis que l’Équateur peut placer ses produits exportables.»

La date de lancement du CICEI (29 novembre 2021) a coïncidé avec le 74e anniversaire du vote de l’Équateur en faveur de la résolution 181 à l’Assemblée générale des Nations unies, qui a donné lieu à la création de l’État d’Israël en 1948.

Lors de l’événement de lancement, l’ambassadeur Zeev Harel a souligné le rapprochement des deux pays avec l’arrivée de Guillermo Lasso, qui se rendra bientôt en Israël avec un groupe de jeunes pour apprendre de l’écosystème d’innovation israélien.

Zeev Harel, qui est également vice-président de la Chambre, a invité les hommes d’affaires et les entrepreneurs du pays à rejoindre la CICEI : «La Chambre d’innovation et de commerce Équateur-Israël joue un rôle très important dans la promotion et la création de partenariats commerciaux entre les deux pays. J’invite tout le monde à rejoindre et à participer à ce grand projet qu’est la Chambre d’innovation et de commerce», a déclaré Zeev Harel.

Quitter la version mobile